Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Gri-Gri International           Satirique africain francophone

Né au Gabon en 2001

#ViragePSG / Jérôme Reijasse fait parler le dictateur-adjoint du Gri-Gri International Grégory Protche (Je suis né la même année que PSG)

Publié le 20 Mai 2018 par Gri-Gri International Virage PSG in Francophonie, Livre du moment

Je suis né la même année que PSG, de Grégory Protche chez Jean-Claude Lattès
Grégory Protche dictateur-adjoint du Gri-Gri International

par Jérôme Reijasse

INTERVIEW

17/05/2018

Je suis né la même année que PSG” (chez Lattès) est un livre écrit par Grégory Protche. Un livre qui porte très bien son titre. Grégory Protche avait déjà touché les coeurs avec “À l’heure où ma mère meurt” (chez Exils), un bouquin triste et beau comme un PSG un soir de défaite à Sedan…
Là, il raconte sa vie et son 
PSG (presque pareil) et en profite surtout pour transmettre sa passion à son beau-fils, Oudima, à qui le livre est d’ailleurs dédié.


Voilà Grégory Protche, un écrivain qui balance sans vergogne un adolescent banlieusard qui n’avait rien demandé dans le tourbillon éternel et maléfique parisien. Et qui signe son forfait en publiant donc ce livre miroir. Il ne faudra pas comparer ce récit aux dizaines d’ouvrages footix qui vont s’empresser d’envahir les rayons juste avant le Mondial ! Non ! Ici, on ne titube pas en chantant “Et 1 et 2 et 3 zéro!”, ici, on ne siffle pas Cavani parce qu’il a foiré l’immanquable, non ! Ici, pas de scoop à la Paris United, pas de fellation à la gloire de Neymar, pas de volonté de s’enrichir sur le dos des milliers d’âmes qui souffrent, au Parc ou sur leur canapé. Même si tous les supporters, même les plus analphabètes, devront acheter la chose. Parce qu’ils se sentiront un peu moins seuls une fois la dernière page avalée. Parce qu’ils comprendront que ce livre est d’abord pour eux, peu importe leur âge, leur tronche, leur joueur préféré.

Protche arrive en retard, comme toujours. 90 minutes à la bourre plus précisément. Grégory Protche est un esthète, assurément. L’entretien se déroulera donc pendant le match Bayern-Real. Il n’est pas venu seul : À ses côtés, Oudima, héros du livre en chair et en os et accessoirement gardien du FC Romainville et Mano Mavropoulos, ami commun et écrivain qui se moque du foot, moins des femmes de joueurs… Comme le PSG, Grégory Protche est un vieillard en culotte courte. Ou un gamin millénaire. Il a souffert, il a hurlé, il a maudit, il a aimé et aime encore. Et sa prose évoque autant la grâce d’un Javier que la violence narquoise des tribunes du Parc (enfin, celles d’avant les caprices qataris). À un journaliste qui demandait à Friedrich Nietzsche ce qu’il y avait au delà du bien et du mal, le philosophe allemand aurait répondu : 
PSG, natürlich, sombre crétin!” Voilà.

 

POUR LIRE L'ENTRETIEN CLIQUEZ