Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Quotidien du Gri-Gri International, premier satirique africain francophone animé par la rédaction
  • Le Quotidien du Gri-Gri International, premier satirique africain francophone animé par la rédaction
  • : Né au Gabon en 2001, le Gri-Gri International, sur papier, sur le web ou en livres, a pour fonction d'empêcher de dormir les rois nègres, les ministres excessivement coopérants, les experts véreux, les vedettes en bois, les journalistes stipendiés, les marabouts escrocs...
  • Contact

 

  icone-Gri-Gri.jpg

Recherche

Compteur

medias
27 février 2016 6 27 /02 /février /2016 10:00
#ProcèsDeLaHonte / Le FPI enfin ! Sangaré à Yopougon (#Texte #Vidéo #FreeGbagbo #CPI)

25/02/2016 - MORCEAUX CHOISIS

SANGARÉ Aboudrahamane, président intérimaire du FPI.

* Je ne viens pas aujourd'hui pour clore la manifestation parce que je ne peux pas clore le procès ;

* C'est avec GBAGBO même que nous reviendrons ici à Yopougon pour clore ces manifestations ;

* Quand on dit que GBAGBO sera libéré, ce n'est pas par effet de mode, mais avec ce que ce monsieur A fait toute ça vie, si on ne le libère pas, ce sont les murs de la prison même qui vont s'ouvrir pour lui demander de sortir ;

* Merci aux anciens chefs d'états d'état pour avoir demandé la libération du Président ;

* Je tiens à rendre hommage au président Tabo Mbeki, ce monsieur, c'est un homme d'honnêteté ;

* Le combat pour la libération de Laurent GBAGBO n'est plus un combat de la seule Côte d'Ivoire, mais c'est désormais un combat de toute l'Afrique ;

* Moi je continue toujours de l'appeler Président, c'est une affaire de conviction et de culture aussi ;

* On continue toujours de dire : président Bédié. Même le président Houphouët qui est mort, on continue de l'appeler président ;

* Alors pourquoi vouloir arracher le titre de président à GBAGBO, qu'est-ce que ça peut modifier dans le procès ?

* Nous demandons au procureur de ne pas être crispé, qu'il sourit comme le président GBAGBO ;

* Les gens croyaient avoir pris GBAGBO en otage, mais c'est finalement GBAGBO qui a pris la CPI en otage, il y a même des micros pro-GBAGBO à la Cpi, des micros qui s'ouvrent seuls pour donner des noms de témoins ;

* La prophétie est en marche, quand on regarde comment il est né et comment sa vie est rythmée, on comprends que cet homme à une carapace qui le protège, de sorte que lorsqu'on pense qu'il est fini, il fini toujours par rebondir ;

* Les témoins ne disent pas la vérité, le prétoire de la Cpi est ouvert, tout ceux qui s'excitent peuvent aller témoigner ;

* Mais ce procès est déjà fini, c'est la politique qui est en marche ;

* Et comme on le dit, c'est fer qui coupe fer, alors nous devons nous mobiliser ;

* Le FPI est un parti incassable, et tant que nous serons sur le terrain, tant que nous serons mobilisés, personne ne pourra nous contourner ;

* Reprenons donc les automatismes de la lutte contre le parti unique, revenons à nos bases, revenons à nos fondamentaux et ce procès à charge finira par dire la vérité ;

* Seule notre mobilisation va avoir raison de ce qui se passe à la CPI ;

* Alors, posons nous la question : "qu'est ce que je fais pour le retour de Laurent GBAGBO" ?

* Laurent GBAGBO doit revenir pour parler aux Ivoiriens, et pour ça, je ne cesserai jamais de vous demander de rester mobilisés ;

* Tenons bon pour que le FPI soit incontournable. Le combat que Laurent GBAGBO nous a appris c'est la démocratie, et le FPI est cette copie que Laurent GBAGBO nous a fabriquée ;

* Revenons à nos fondamentaux, c'est seulement en faisant ce travail que FPI restera incontournable sur terrain ;

* Militants de Yopougon vous avez une lourde responsabilité, il ne faut pas que Yopougon soit un simple Label ;

* Il faut avoir peur de la peur, il faut lutter pour que demain nos enfants ne soient pas la risée de leurs camarades dans la cour de récréation ;

* La rébellion est en train de dévorer ses enfants, DIEU ne dort pas ;

* Yopougon doit accompagner le vaste mouvement en cours, le mouvement pour la libération de GBAGBO ;

* Il n'y a pas de petit combat ;

* le procès de Laurent GBAGBO, c'est le procès de la Côte d'Ivoire ;
* Le procès de Laurent GBAGBO, c'est le procès de l'Afrique ;
* Le procès de Laurent GBAGBO, c'est le procès du refus de la soumission ;
* Le procès de Laurent GBAGBO, c'est le procès de la liberté et de la souveraineté ;

* Le FPI ne défie personne, le FPI mène le combat de la Côte d'Ivoire ;

* Nous menons ce combat sans condescendance, sans arrogance, mais sans faiblesses, ni soumission ;

* Et ensemble, unis et mobilisés, nous allons gagner, tenez vous prêt pour la dernière bataille, la victoire est déjà là, avec Laurent GBAGBO.

Correspondance particulière de Kakry Khaza / CR, Pygargue TêteBlanche et Gueye Fiavi Dekpeya

Partager cet article

commentaires

Gri-Gri TV