Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Quotidien du Gri-Gri International, premier satirique africain francophone animé par la rédaction
  • Le Quotidien du Gri-Gri International, premier satirique africain francophone animé par la rédaction
  • : Né au Gabon en 2001, le Gri-Gri International, sur papier, sur le web ou en livres, a pour fonction d'empêcher de dormir les rois nègres, les ministres excessivement coopérants, les experts véreux, les vedettes en bois, les journalistes stipendiés, les marabouts escrocs...
  • Contact

 

  icone-Gri-Gri.jpg

Recherche

Compteur

medias
25 février 2016 4 25 /02 /février /2016 10:00
#Bouaké2004 / Le doc que #Bolloré censure en Afrique seulement... (#SoldatsFrançaisMorts #DevoirdHistoire #Vidéo)

SOURCE

Ce soir, lundi 8 février, l’émission de Canal + « Spécial Investigation », diffuse une enquête consacrée à la sombre affaire du bombardement d’une base de l’armée française à Bouaké dans le nord de la Côte d’Ivoire.

Cette attaque, attribuée à l’époque à l’aviation ivoirienne avait fait dix morts dont neuf soldats français en novembre 2004. Elle avait précédé une quasi guerre entre Paris et Abidjan (sous la présidence de Laurent Gbagbo) dont le point culminant a été le massacre de jeunes manifestants par la force Licorne sur l’esplanade de l’hôtel Ivoire.

Bizarrement, l’émission ne sera pas diffusée sur Canal + Afrique, l’un des derniers nés du groupe de Vincent Bolloré. Elle sera remplacée par un documentaire intitulé « Cocori… couac ! Quand la France torpille ses contrats ». Cette censure partielle n’est pas une première pour Canal+. Après les événements de 2004 en Côte d’Ivoire, la rediffusion d’une enquête de « Lundi Investigation » documentant notamment la fusillade de l’hôtel Ivoire, avait été annulée. Une enquête menée sur le terrain par Stéphane Haumant, aujourd’hui à la tête de Spécial Investigation.

A l’époque, cette censure avait été justifiée par les « menaces » que de trop âpres vérités pourraient faire peser sur les communautés françaises en Afrique. Plus de onze ans plus tard, la même logique semble prévaloir.

Partager cet article

commentaires

IOSMONDE 26/02/2016 12:36

POURQUOIE IL FAUT UN COUP DE FORCE POUR CHASSER OUATTARA ET SES REBELLES AU POUVOIR....
- IL NY A PAS DE JUSTICE ENCORE D'IVOIRE TOUS SES JUGES SONT CORROMPUS ET A LA CHARGE DES REBELLES AU POUVOIR
- DES MILLIERS DE PERSONNES SONT TORTUREES DANS LES PRISONS , TOUS CEUX QUI NE SOUTIENNENT PAS LA POLITIQUE DE OUATTARA ? SONT TORTUREES ET PLUSIEURS SONT ENLEVES ET TUES
-LA TERREUR REGNE , LES REBELLES ENCORE EN ARMES
- EXTERMINATION d'UNE ETHNIE .... LES HOMMES DE L'OUEST ET DU SUD- OUEST
-PLUSEURS MILLIERS DE MILLITAIRES SONT CONDAMNER A MORT DANS LES PRISONS
-L'INJUSTICE SOCIALE LES LOIS FONDAMENTALES DE LA COTE DIVOIRE SONT VIOLES
- PAS DE DIALOGUE.... UN PENSEE UNIQUE CELLE DE OUATTARA ET SES SUPPORTEURS....
- ..POUR QUIL Y AIT LA PAIX ET LA RECONCONCILIATION .....
IL FAUT ENLEVER OUATTARA PAR LA FORCE DES ARMES PAR LESQUELLES IL REGNE

Gri-Gri TV