Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Quotidien du Gri-Gri International, premier satirique africain francophone animé par la rédaction
  • Le Quotidien du Gri-Gri International, premier satirique africain francophone animé par la rédaction
  • : Né au Gabon en 2001, le Gri-Gri International, sur papier, sur le web ou en livres, a pour fonction d'empêcher de dormir les rois nègres, les ministres excessivement coopérants, les experts véreux, les vedettes en bois, les journalistes stipendiés, les marabouts escrocs...
  • Contact

 

  icone-Gri-Gri.jpg

Recherche

Compteur

medias
18 janvier 2016 1 18 /01 /janvier /2016 01:00
#RCA / 205 bureaux de vote non comptabilisés... (#ElisezVousQuIlsDisaientElisezVous)

DIRECTION NATIONALE DE CAMPAGNE
COMMISSION AFFAIRES JURIDIQUES ET CONTENTIEUX ELECT
ORAL

Mouvement de Libération du Peuple Centrafricain

COMMUNIQUE DE PRESSE

Le jeudi 14 janvier 2016,1'équipe de campagne du Mouvement de Libération du Peuple Centrafricain (MLPC) a effectué une descente dans les locaux du Centre de Traitement des Données (CTD) de l'Autorité Nationale des Elections (ANE).

Cette équipe était composée de :
- Guy Blaise OUABY, Directeur de Cabinet du Président et candidat du MLPC Martin ZIGUELE; - Docteur Dominique Désiré ERENON, Président de la Commission Affaires Juridique s et Contentiern Ele ctoral, - Dominique YAIIDOCKA, 2è" Directeur National de campagne Adjoint, - un Expert en Informatique ; - un Huissier de Justice.

Dans un premier temps, l'équipe a eté reçue par Monsieur Julius NGOUADE BABA' Rapporteur Général de l'Autorité Nstionale des Elections (ANE). Ce dernier a remis à [a délégation du MLPC une clé USB contenant les résultats provisoires de l'élection présidentielle publiés par I'ANE.

Dans un deuxième temps, l'équipe s'est dirigée au Centre des Données Informatiques (CDI) de I'ANE où elle s'est entretenue avec Mme Huguette NDINDY, Directrice du Centre de Données Informatiques de I'ANE, laquelle a expliqué le fonctionnement général de son service, et les différentes étapes de saisie et de compilation des résultats: réception des plis électoraux, dépouillement, étape Saisie 1, étape Saisie 2,étape Saisie 3, et étape archivage des données saisies et des procès-verbaux.

Dans un dernier temps, en présence de I'Huissier de Justice qui en a dressé un procès-verbal, l'équipe du MLPC, a constaté avec effarement ce qui suit :

l. Beaucoup de procès-verbaux ne figurent pas parmi ceux traités, comptabilisés et archivés, ce qui soulève des interrogations très légitimes ; ont- ils été comptabilisés, ou tout simplement été ignorés ou brûlés pour favoriser ou défavoriser tel ou tel candidat ?

2. En principe, pour qu'un procès-verbal d'un bureau de vote soit comptabilisé par I'ANE, il faut qu'il soit signé par les représentants des candidats, le Président du bureau de.vote et les scrutateurs. Or, l'équipe du MLPC a constaté que certains procès-verbaux ont été traités et comptabilisés par I'ANE alors qu'ils ne portaient aucune signature ! C'est le cas du bureau de vote N' 2627-2. C'est aussi le cas du bureau de vote No 2983-1 à Bozoum : dans ce bureau, on a noté que, sur le procès-verbal, en plus de l'absence de signature, seuls étaient mentionnés les résultats de deux candidats aux législatives (André ZAWA et un autre). C'est pour dire que dans le bureau de vote N" 2983-1, les voix recueillies par les autres candidats n'ont pas été prises en compte, ce qui constitue un traitement discriminatoire notoire des candidats. En I'espèce, on peut aussi penser qu'il s'agit d'un procès-verbal fabriqué quelque part, par on ne sait qui, et qui a remplacé le vrai procès-verbal établi à la fin du dépouillement des votes et signé des représentants.

3. L'équipe du MLPC a enfin constaté que les résultats de certains bureaux de vote n'ont pas été comptabilisés par I'ANE. C'est le cas des bureaux de vote N" 4228-1, 2354-1, 2621-2, et 4808-1. Quand on entre un de ces numéros précités dans le logiciel de traitement des données de I'ANE, le numéro existe bel et bien, mais curieusement les résultats du vote, c'est-à-dire les voix obtenues par chacun des 30 candidats à la présidentielle n'apparaissent pas sur I'ordinateur qui affiche << Aucune saisie >. Ce qu'on comprend aisément, c'est que I'ANE a simplement enregistré les numéros en question, et s'est par la suite abstenue de saisir et comptabiliser les suffrages exprimés. Pourquoi enregistrer un numéro de bureau de vote sans en entrer les résultats correspondants ?

Mais pire, le MLPC est à même de dire à I'opinion nationale et internationale qu'il dispose d'une liste de 205 numéros de bureaux de vote dont les résultats n'ont pas été comptabilisés par I'ANE: plus de 205 bureaux de vote. Il s'agit d'un très grand nombre de voix des citoyens centrafricains qui n'ont pas été comptabilisées, ce qui est de nature à fausser la sincérité du scrutin. La volonté souveraine du peuple ne peut être connue à l'occasion d'une élection que si cette élection est évaluée à 100 % des suffrages exprimés.

Les 205 bureaux de vote écartés, ignorés ou exclus, c'est ce qu'on sait; mais il n'est pas exclu qu'il y en ait d'autres ! C'est une abstention ou omission fautive de la part de I'ANE.

Le peuple centrafricain doit savoir la vérité, et la sincérité du scrutin présidentiel du 31
décembre 2015 ne doit pas être altérée ni étouffée.

Partager cet article

Published by Gri-Gri International - dans RCA Politique Francophonie Françafrique
commenter cet article

commentaires

Gri-Gri TV