Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Gri-Gri International           Satirique africain francophone

Né au Gabon en 2001

#ProcèsDeLaHonte / Farida Nabourema, citoyenne togolaise écrit au Président Gbagbo : c'est nous tous qui serons jugés à La Haye !

Publié le 1 Février 2016 par Gri-Gri International Farida Nabourema in Côte d'Ivoire - Élections 2010, CPI, Francophonie, Gos et Gars du moment

#ProcèsDeLaHonte / Farida Nabourema, citoyenne togolaise écrit au Président Gbagbo : c'est nous tous qui serons jugés à La Haye !

Farida Nabourema, une citoyenne Togolaise écrit au président Laurent Gbagbo: « C’est nous tous qui serons jugés à la Haye!!!»
Cher Président Gbagbo,
Bientôt cinq ans que vous vivez dans les geôles des imposteurs qui s’acharnent à nous révolter contre vous.
En cinq ans ils ont multiplié les documentaires, les articles, les émissions et les livres sur les médias pour faire avaler au monde leur pilule du mensonge : celle selon laquelle vous êtes un dictateur, un sanguinaire assoiffé de pouvoir qui a choisi de sacrifier son peuple pour se maintenir à la tête de son pays la Côte d’Ivoire.
Mais comme on le dit dans le jargon de votre pays : « ils ont tiré à terre ». En vous enfermant Président Gbagbo, ils ont libéré des millions d’autres Africains des chaînes de la peur et du silence. Vous devez savoir que dans ce combat vous n’avez jamais été, n’êtes pas et ne serez jamais seul et que depuis ma naissance le 19 Avril 1990, je n’ai vu aucun dirigeant d’Afrique mobiliser les africains de tous les coins du monde comme vous le faites.
Ils veulent faire croire au monde que vous êtes xénophobe et que vous avez divisé votre pays et pourtant je me sens ivoirienne grâce à vous même si je détiens un passeport togolais. Et personne n’a uni l’Afrique des esclaves de France autant que vous Président Gbagbo.
Ils ont cru que vous finiriez comme un Samory Touré ou un Behanzin mais ils se sont trompés. Nous ne sommes plus au 19ème siècle et depuis, l’Afrique a grandi de 200 ans. Nous n’avons certainement pas une Afrique robuste comme l’aurait souhaité un Thomas Sankara, mais nous avons une Afrique qui se réveille car le jour est là. Bientôt, il sera MIDI et notre soleil tapera sur tous les systèmes qui nous oppriment et leur brûleront les ailes.
Sachez Président Laurent Gbagbo que le 28 Janvier prochain n’est pas la date de votre procès à vous mais plutôt celle de tous les millions d’Africains qui savent que vous êtes l’incarnation d’une Afrique qui se veut libre. C’est nous tous, qui serons jugés à la Haye et vous n’êtes que notre représentant.
Avec toute ma considération
Farida Nabourema
Citoyenne Togolaise Désabusée