Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Quotidien du Gri-Gri International, premier satirique africain francophone animé par la rédaction
  • Le Quotidien du Gri-Gri International, premier satirique africain francophone animé par la rédaction
  • : Né au Gabon en 2001, le Gri-Gri International, sur papier, sur le web ou en livres, a pour fonction d'empêcher de dormir les rois nègres, les ministres excessivement coopérants, les experts véreux, les vedettes en bois, les journalistes stipendiés, les marabouts escrocs...
  • Contact

 

  icone-Gri-Gri.jpg

Recherche

Compteur

medias
12 novembre 2015 4 12 /11 /novembre /2015 11:46
Who is Théophile Kouamouo ? Celui qui entend Guillaume Soro parler à Bassolé

Il s'agit d'un document sonore. Une conversation "malencontreusement" enregistrée, et pas malencontreusement mise en circulation. Entre un ancien ministre de Compaoré, le dur Djibril Bassolé, et un ancien complice du beau Blaise, accessoirement responsable de la rébellion ivoirienne depuis les années 2000, Premier ministre de la conciliation sous Gbagbo, puis de la trahison sous Ouattara et, actuellement, PAN de Côte d'Ivoire : Guillaume Soro - par ailleurs précédé d'une réputation confinant au palmarès auprès des ONG oeuvrant à la protection des Droits de l'homme.

Notre camarade Théophile Kouamouo, qui publie ces jours-ci J'accuse Ouattara 2, semble avoir été le premier à réagir sur un de ses blogs et/ou pages et comptes Facebook. Vers lesquels nous ne saurions trop vous conseiller de vous diriger, pour suivre les péripéties croquignolettes de cette affaire d'Etat.

Même le quotidien de révérence français a été forcé de s'étonner, de s'émouvoir même, tout en répétant litaniquement "si ce document est authentique", comme pour exorciser et orchestrer un possible ultime et désespéré retournement. Sous la plume de Cyrille Bensimon, spécialiste inlassable de la détection de complots pro-Gbagbo - ça vaut toujours mieux que J-P.Rémy, l'homme qui avait vu Gbagbo fuir par la Lagune en avril 2011 et Bachar distribuer du gaz sarin à ses soldats.

Réaction (presque tardive) de Soro : la pire, la plus sotte et la plus boomerang !

Faire écrire par son ré-acteur en chef, le longiligne et vain Nyamsi le texte ci-dessous - les parties les plus savoureuses sont en gras pour qui ne souhaite pas s'attarder -, d'une drôlerie rare, bien moins amphigourique et contre-sensé que d'habitude, mais donc aussi par conséquent bien plus transparent et accablant...surtout si on y ajoute le contre-document sonore produit en guise de vérité correctrice. Soro accuse de montage et produit un...montage !

PS : pour vous remettre, juste après le texte, vus trouverez quelques liens et vidéos.

PS 2 : le lien vers le site des éditions Materia Scritta, auprès desquelles vous pourrez vous procurer le livre.

Source

Sept bonnes raisons de jeter à la poubelle les prétendues écoutes téléphoniques du délirant Théophile Kouamouo

1- Ces prétendues écoutes téléphoniques, sont traversées par un fond sonore trouble, typique des bandes magnétiques traficotées. De nombreux logiciels existent aujourd’hui, pour fabriquer artificiellement des voix et paroles, à partir du calibrage des timbres vocaux des personnages qu’on veut imiter. Les officines haineuses de la Refondation et leurs alliés de circonstances au Burkina comme en Côte d’Ivoire, excellent tout particulièrement dans ce genre de montage, cela est connu. D’où le temps qu’ils ont pris, pour fabriquer leurs nouveaux canulars.

2 - Ces prétendues écoutes téléphoniques prêtent aux deux personnages supposés s’y exprimer, des paroles qu’aucun haut responsable politique de leur envergure n’oserait prononcer au téléphone

3 - Ces prétendues écoutes téléphoniques évoquent des projets d’assassinat, des brassages de sommes d’argent, que personne de sensé n’émettrait au téléphone s’il en avait réellement l’intention. On veut prendre l’opinion internationale sous le charme de berceuses de Noël pour niais !

4 - Les personnes mises en cause par ces bandes manipulées, à savoir le Général Djibril Bassolé et le Président Guillaume Soro, ne se sont à aucun moment retrouvées au coeur du conflit militaro-politique du Burkina Faso en septembre 2015

5 - Ces prétendues écoutes téléphoniques évoquent une stratégie imaginaire, clairement en opposition avec les actes réels des putschistes du 16 septembre 2015 à Ouaga: les hommes du Général Diendéré n’ont tué ni Kafando, ni Zida, alors qu’ils avaient absolument le moyen de les éliminer pendant plusieurs jours. En prétextant que leur mort était à l’ordre du jour des putschistes, on veut tout simplement justifier rétrospectivement les peines vengeresses que les tribunaux militaires sommaires de Ouagadougou veulent prononcer !

6 - Ceux qui connaissent les talents tactiques et stratégiques du Président Guillaume Soro savent que jamais, au grand jamais, un homme qui a été capable d’affronter militairement le régime criminel de la Refondation ivoiritaire, de gérer 60% du territoire ivoirien face à Gbagbo, d’être 3 ans premier ministre sous Laurent Gbagbo, 2 ans premier ministre du Président de la République Alassane Ouattara, puis depuis 2012, Président de l’assemblée nationale de Côte d’Ivoire, jamais, au grand jamais un tel homme d’Etat ne va se fourvoyer dans les délires téléphoniques que ses ennemis désemparés veulent piteusement lui attribuer.

7 - Enfin, franchement, qu’on se le dise. Quand le Che Bogota, le Guillaume Kigbafori Soro que je connais mène une opération stratégique, il y a peu d’hommes sur la terre qui peuvent en retracer l’itinéraire. Et pour rien au monde, un homme de son statut ne se risquerait dans une aventure aussi foireuse que confuse !

Lien vers l'archive sonore telle que mise en ligne par Théo ICI.

Ci-dessous, plusieurs vidéos liées à l'actualité de Théophile Kouamouo.

Partager cet article

commentaires

Gri-Gri TV