Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Quotidien du Gri-Gri International, premier satirique africain francophone animé par la rédaction
  • Le Quotidien du Gri-Gri International, premier satirique africain francophone animé par la rédaction
  • : Né au Gabon en 2001, le Gri-Gri International, sur papier, sur le web ou en livres, a pour fonction d'empêcher de dormir les rois nègres, les ministres excessivement coopérants, les experts véreux, les vedettes en bois, les journalistes stipendiés, les marabouts escrocs...
  • Contact

 

  icone-Gri-Gri.jpg

Recherche

Compteur

medias
30 juillet 2015 4 30 /07 /juillet /2015 09:00
#LiveReport / George Clinton & Parliament-Funkadelic, Paris (Le Trianon) 29/07/2015 (#FunkU)

Déjà 25 ans -ouch!- depuis le retour historique de George Clinton et ses P-Funk All-Stars dans l’hexagone. En 1990, le gang donnait un show historique à Bobigny, suivi d’une longue série de performances franciliennes à intensité variable, des époustouflants marathons estivaux du Hot Brass en 1995 aux dernières sorties du Cabaret sauvage en passant par une longue série de Bataclans, un Zénith fou en 1994 avec un Prince, guitare en bandoulière, impatient de monter sur scène avant d’être zappé (!) par le MC en chef, sans oublier un concert de haute volée (et même gratuit !) dans un parc Ivryen en 1998, ou encore une apparition de prestige à l’Olympia, avec la Family Stone, en 2005. Bien sur, il y eut des ratés, à l’image d’un set cauchemardesque dans le gymnase du Stade Charlety en 2002, une double affiche léthargique avec Steel Pulse en 2006 et une soirée perturbée par de sérieux problèmes de son au Trianon voici deux ans. C’est justement dans la salle art-déco du boulevard de Rochechouart qu’avait lieu, mercredi soir, ce 25ème anniversaire officieux. Et si certains vétérans des campagnes P -nous y compris- portent les stigmates du temps, George Clinton, à l’inverse, affiche une énergie insolente à l’âge de 74 ans. Tel un Benjamin Button en costume Borsalino, le patriarche du groove se lance dans des chorégraphies absconces, dirige sa troupe (on a compté 18 musiciens aux heures de pointe) et chante (un peu) juste.

Lire la suite ICI

Partager cet article

Published by Gri-Gri International FunkU - dans Musique Arts & culture Gos et Gars du moment
commenter cet article

commentaires

Gri-Gri TV