Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Quotidien du Gri-Gri International, premier satirique africain francophone animé par la rédaction
  • Le Quotidien du Gri-Gri International, premier satirique africain francophone animé par la rédaction
  • : Né au Gabon en 2001, le Gri-Gri International, sur papier, sur le web ou en livres, a pour fonction d'empêcher de dormir les rois nègres, les ministres excessivement coopérants, les experts véreux, les vedettes en bois, les journalistes stipendiés, les marabouts escrocs...
  • Contact

 

  icone-Gri-Gri.jpg

Recherche

Compteur

medias
16 janvier 2015 5 16 /01 /janvier /2015 00:00
L'égalité selon Ouattara : cogner même sur les handicapés ! 53 blessés, 5 fauteuils roulants endommagés, 7 cannes anglaises disparues, 10 cannes blanches cassées...

PS : la titraille est de la rédaction

SOURCE

La Confédération des handicapés de Côte d’Ivoire (Cophci) n’entend pas se laisser faire et exige du gouvernement un recrutement dérogatoire à la Fonction publique. Malgré la répression brutale dont ils ont été victimes la semaine dernière, les personnes handicapées annoncent des manifestations éclatées au Plateau.

Demain mardi 30 décembre, les handicapés moteurs, sourds, muets, aveugles, albinos, et bègues, se donnent à nouveau rendez-vous au Plateau pour une grande marche depuis le ministère de la Fonction publique et de la réforme administrative jusqu’à la place de la République. C’est la principale information livrée par Dabla Ouattara, le secrétaire exécutif de la Confédération des organisations des personnes handicapées de Côte d’Ivoire (COPHCI), vendredi au siège provisoire de la structure à Yopougon. Selon le secrétaire exécutif, le sit-in réprimé la semaine visait à interpeller le Chef de l’Etat Alassane Ouattara sur la promesse qu’il a
faite aux personnes handicapées alors qu’il était candidat en 2010. Celle de faire un recrutement exceptionnel à la fonction publique pour ces personnes vulnérables.

Hélas, depuis lors, rien n’a été fait, malgré les nombreuses démarches toutes les portes restent fermées. Pour eux, cet état de fait est trop avilissant, et soutiennent que le régime piétine leur droit à l’emploi comme le recommande la convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées que la Côte d’Ivoire à ratifiée. « Nous entendons rester mobilisés jusqu’au bout, et nous allons protester jusqu’à ce que le recrutement dérogatoire des personnes handicapées promis soit effectif. Le respect de nos droits ne saurait être négociable. C’est pourquoi nous voudrions inviter toutes les personnes handicapées à se tenir debout comme un seul homme le mardi 30 décembre 2014 pour qu’on nous prennent au sérieux », a déclaré Dabla Ouattara. Plus jamais en Côte d’Ivoire, soutient-il, il ne sera question de développent sans les personnes handicapés, car ils ont toute leur place dans la société. Les personnes handicapées condamnent les violences enregistrées lors de la marche qu’elles avaient organisée, et exigent que les auteurs de ces actes répondent de leurs actes, car selon Ouattara Dabla, toutes les dispositions avaient été prises pour que cette marche soit pacifique. Les membres de la confédération n’ont pas compris cette violence "sauvage" des forces de l’ordre qui a fait 53 blessés, 5 fauteuils roulants endommagés, 7 cannes anglaises disparues, 10 cannes blanches pour aveugles arrachées ou cassées et cinq arrestations dans les rangs des manifestants.

Selon le leader de la COPHCI, ils comptent également exiger la prise en charge médicale par le gouvernement des blessés et la restitution de tout ce qui a été emporté ou endommagé par les forces de l’ordre.

Texte / Sylvain Dakouri (LNC n°1182 / 29.12.2014)

Partager cet article

commentaires

Gri-Gri TV