Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Quotidien du Gri-Gri International, premier satirique africain francophone animé par la rédaction
  • Le Quotidien du Gri-Gri International, premier satirique africain francophone animé par la rédaction
  • : Né au Gabon en 2001, le Gri-Gri International, sur papier, sur le web ou en livres, a pour fonction d'empêcher de dormir les rois nègres, les ministres excessivement coopérants, les experts véreux, les vedettes en bois, les journalistes stipendiés, les marabouts escrocs...
  • Contact

 

  icone-Gri-Gri.jpg

Recherche

Compteur

medias
6 janvier 2015 2 06 /01 /janvier /2015 17:00
#Houellebecq protégé par le Bloc identitaire ?

Lettre ouverte des Identitaires à Michel Houellebecq :

« N'aie pas peur Michel, on est là ! »

Communiqué du Bloc identitaire reçu ce jour

Monsieur,

Demain paraîtra votre livre SOUMISSION dans lequel vous avez cru utile de nous citer, et même de faire de nous des acteurs de l'histoire, ou tout du moins de votre histoire.

Qu'est-ce que votre livre ? Nous l'ignorons, à l'instar d'ailleurs des critiques littéraires qui, nous expliquant chacun tout ce qu'il est et tout ce qu'il n'est pas, s'annulent avec une invariabilité mathématique.

Une chose nous apparaît cependant certaine : vous nous connaissez mal. La chose en soi a fort peu d'importance puisqu'elle est réciproque. De vous, nous ne savons au fond que ce que vous voulez bien montrer, au hasard d'une interview. Pour autant, vous conviendrez que se retrouver dans un ouvrage promis à des ventes zemmouriennes et être si mal servi dans sa description, son être et son objet, en chagrinerait de moins délicats que nous.

Écrire, c'est, paraît-il, toujours parler de soi. C'est en tous les cas ce qu'écrivent les gens savants à qui nous empruntons cette réflexion. Aussi, peut-être, à travers nous, ne parlez-vous que de Michel Houellebecq. De ses névroses, de ses freins, de ses limites. Peut-être l'observateur du monde que vous êtes aurait aimé être un militant, c'est-à-dire un faiseur du monde... Là encore, nous l'ignorons.

Mais ce que nous savons, en revanche, c'est que votre livre est une création du réel. Sans l'immigration massive, sans l'islamisation qui en est la conséquence, SOUMISSION n'aurait pu voir le jour.

C'est dans ce contexte – que vous nous pardonnerez de qualifier par anticipation d'historique – que votre livre restera peut-être. Non en ce qu'il annonce ou pas, mais en tant que prise de conscience d'un nombre toujours grandissant d'intellectuels, bien après la prise de conscience populaire, de l'invasion subie par l'Europe. C'est sans doute cette prise de conscience que vous décrivez quand, dans un intéressant entretien réalisé pour la revue littéraire américaine Paris Review, vous dîtes avoir été frappé « des énormes changements » constatés en France au retour de votre paisible exil irlandais. Oui la France a changé, à commencer par ses habitants. Ce changement, certains le nomment le Grand Remplacement. Votre livre se situe dans la continuité fictive de cette réalité bien effective.

Dans ce même entretien, vous avez déclaré : « En fait, on ne sait pas bien de quoi on a peur, si c'est des identitaires ou des musulmans. » Sérieusement Michel, vous ne savez pas qui vous fait peur ? Ceux qui font de l'islam une arme politico-religieuse totalitaire, ceux qui méprisent toute notion de liberté individuelle, ceux qui aujourd'hui au nom du Califat rétabli décapitent, ou bien ceux qui face à l'islamisation se font des éveilleurs de peuple, ou pour le dire autrement, en reprenant un terme à la mode, des lanceurs d'alerte ?

Vous, qui déclariez en 2001 « Dès que l'islam naît, il se signale par sa volonté de soumettre le monde. Sa nature, c'est de soumettre. C'est une religion belliqueuse, intolérante, qui rend les gens malheureux. », avez donc titré en toute connaissance de cause votre ouvrage SOUMISSION – traduction du mot arabe... « islam ». Vous l'avez intitulé SOUMISSION, et pas « Identité » par exemple, car votre livre se situe bien dans l'avenir fictif d'une France et d'une Europe aujourd'hui en cours d'islamisation. Et sans doute, que vous le reconnaissez ou non, est-ce bien cela qui vous fait peur. Vous n'êtes pas le seul d'ailleurs : en janvier 2013, dans un sondage IPSOS, 74% des Français interrogés considéraient que la pratique de l'islam n'était pas compatible avec les valeurs de la société française. Une opinion majoritaire parmi les Français donc, mais aussi chez tous les peuples européens, qu'elle s'exprime dans les urnes ou bien dans la rue, comme nous le voyons actuellement avec les très importantes manifestations anti-islamistes en Allemagne.

Ainsi, cette Europe prête à s’abandonner, à s'offrir, à se soumettre, à l'islam que vous décrivez dans votre ouvrage n'est pas l'Europe réelle. Ni celle du passé, bien sûr, ni celle du présent, contrairement à l'apparence à laquelle vous vous en tenez.

Dans votre entretien toujours, vous avez présenté votre livre comme « une accélération de l'Histoire [...] à mon avis vraisemblable ». Pourtant, l’histoire que vous racontez n'arrivera jamais.

D'abord parce qu'une France dirigée par un président musulman et un mouvement islamiste serait peut-être une république mais de français elle n'aurait plus rien. Ensuite et surtout parce qu'il existe dans ce pays, comme ailleurs en Europe, des mouvements de résistance qui n'accepteront jamais, nous disons bien jamais, en aucune circonstance, de voir l'arrivée au pouvoir d'une religion-idéologie étrangère à l'Europe, étrangère à sa civilisation, étrangère à son histoire. Ces mouvements ne sont pas isolés. Ils sont la conscience active des peuples européens qui, dans leur immense majorité, débarrassés des électrodes médiatiques, ne veulent pas – et n'ont jamais voulu ! – de l'immigration et de l'islamisation.

L'histoire est avare de leçons reproductibles. Mais il est rare que la conjonction d'une minorité agissante et d'une majorité populaire ne débouche pas sur des victoires historiques.

De cela comme du reste, nous serions ravis de discuter avec vous, et sans doute ainsi de vous rassurer sur l'avenir de notre pays, dans les prochains jours.

Le Bureau Politique du Bloc Identitaire

Partager cet article

Published by Gri-Gri International - dans Politique Livre du moment
commenter cet article

commentaires

Gri-Gri TV