Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Quotidien du Gri-Gri International, premier satirique africain francophone animé par la rédaction
  • Le Quotidien du Gri-Gri International, premier satirique africain francophone animé par la rédaction
  • : Né au Gabon en 2001, le Gri-Gri International, sur papier, sur le web ou en livres, a pour fonction d'empêcher de dormir les rois nègres, les ministres excessivement coopérants, les experts véreux, les vedettes en bois, les journalistes stipendiés, les marabouts escrocs...
  • Contact

 

  icone-Gri-Gri.jpg

Recherche

Compteur

medias
11 janvier 2015 7 11 /01 /janvier /2015 09:00
#CharlieHebdo / Plus obscène qu'Exhibit B : Ali Bongo à la manif !

Quelques raisons d'interdire à Ali Bongo de manifester à Paris

En souvenir et mémoire des journaux et journalistes gabonais, pas forcément satiriques, interdits, malmenés, maltraités, embastillés, condamnés par la mafia-mifa bongolienne depuis plus de quarante ans.

Parce qu'Ali Bongo, dit le Mollah'Son n'est évidemment pas le légitime représentant d'un peuple gabonais qui trouve sur Internet ce que son pouvoir lui interdit de lire.

Parce que depuis le film La Françafrique, récemment rediffusé en France, on sait, grâce à plusieurs officiels gaulois qu'Ali9 n'a jamais gagné les élections présidentielles consécutives à la disparition de son Mollah Omar Bongo de père.

Eu égard à la réaction, pour le moins maladroite, idiote et impréparée, de la soeur d'Ali, Pascaline, à la parution du dernier livre de Pierre Péan, témoignage éclairant sur le rapport aux journalistes et aux investigations du népotique pouvoir gaboniais.

Parce qu'on n'est même pas sûr qu'Ali Bongo soit gabonais ! LOL !

Parce qu'on sait tous qu'Ali ne vient même pas manifester à Paris pour se refaire une virginité droitdel'hommesque, mais, au mieux, pour y recevoir des consignes ou, plus certainement, pour y faire quelques courses à l'occasion des soldes (quelle chance que Charlie Hebdo ait été tué le jour de leur ouverture).

Parce que, non content de n'avoir pas été élu, mais de simplement succéder à son "père", Ali Bongo ne dirige même pas un Gabon de fait aux mains de la Gaule, des Corses, des loges et, en dernière instance, de son pas bénin conseiller Maixent Accrombessi (variation rajeunie de "la Baleine" Gert Froebe dans Le coup du parapluie).

Parce qu'Ali a plus aidé le successeur de Sarkozy - dans le lit de Cécilia - à monter ses juteux forums "mondiaux" que la presse libre à s'exprimer - elle qui ne put poser aucune question ou presque à tous ces guignols.

Parce qu'aucune caricature produite dans l'histoire de Charlie Hebdo n'a jamais atteint au parodique qu'est le naturel d'Alain-Ali Bongo, musulman par "son" père, lui-même l'étant devenu au moment du choc pétrolier pour complaire à la France, son employeuse, qui voulait avoir un pied dans les instances exportatrices d'or noir interdites aux non muslims...

Parce que les disques de ce chanteur comique malgré lui sont encore trop présents dans tant de mémoires endolories et désireuses d'oubli cicatrisant.

Parce que, fondamentalement, même pour lui, sa présence sera préjudiciable : nain parmi les grands, inconnu du public parisien, contesté et dénoncé néanmoins... et par conséquent dévastatrice pour l'image de son pays.

Parce que les Gabonais ne méritent pas ça.

Texte / Chaka Hama Zulu (feat.J.O., aka la best amie de l'impayable mais très achetable Jeune Afrique)

Partager cet article

Published by Gri-Gri International - dans Gabon 2011 Politique
commenter cet article

commentaires

Gri-Gri TV