Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Quotidien du Gri-Gri International, premier satirique africain francophone animé par la rédaction
  • Le Quotidien du Gri-Gri International, premier satirique africain francophone animé par la rédaction
  • : Né au Gabon en 2001, le Gri-Gri International, sur papier, sur le web ou en livres, a pour fonction d'empêcher de dormir les rois nègres, les ministres excessivement coopérants, les experts véreux, les vedettes en bois, les journalistes stipendiés, les marabouts escrocs...
  • Contact

 

  icone-Gri-Gri.jpg

Recherche

Compteur

medias
9 septembre 2014 2 09 /09 /septembre /2014 13:51
Pour Princess Erika, le livre de Valérie Trierweiler sert Hollande, inexistant humainement jusque-là

Oui, j’ai lu le livre de Valérie Trieweiler, Merci pour ce moment.

Je ne sais pas pourquoi, j’étais fascinée qu’elle puisse écrire son histoire intime avec Hollande sans penser aux conséquences pour elle, ses enfants, ses proches, sa vie. Le sens du sacrifice, le devoir de vérité, qu’importe le prix à payer et à gagner, les coups à prendre et à donner.

Bien sûr j’ai d’abord lu quelques extraits comme tout le monde sur la Toile, et fait quelques tweets vaseux comme : « Une femme qui demande à son compagnon de jurer sur la tête de son fils n’est pas une mère » et autres gentillesses. Mais j’avais envie de le lire. Lire ce qui rend folle au point de se suicider publiquement en tentant d’assassiner son bourreau.

Alors j’ai cherché sur Internet, très peu, j’ai trouvé, téléchargé et lu le brûlot en deux heures. Au moment où j’écris ces lignes, le livre de V.T. est le plus téléchargé de la rentrée sur les réseaux pirates.

Pas surprise par le niveau littéraire (j’avais déjà pratiqué Valérie à la lecture de divers articles et chroniques), un peu déçue par les fautes de syntaxe et d’orthographe que même un enfant de 6ème ne fait plus, saoulée par les répétitions et surtout l’usage compulsif du terme première dame, je suis réellement admirative de sa propre mise en abîme : une femme dévouée, belle et fragile « raide dingue » d’un manipulateur, menteur pratiquant, détestable. Comment fait-elle ça ? Comment aime-t-on si longtemps jusqu’au au sommet de l’État une ordure pareille, qui fait si mal depuis toujours ? Comment l’écrire et même le revendiquer, sans ne passer que pour une vengeresse jalouse éconduite, une intrigante qui a raté l'ascension des marches du palais?

En ramenant chaque femme à son niveau le plus animal et instinctif. L’état passionnel dévorant. Là où on a parfois envie d’être...un moment.

J’ai beaucoup « couvert » tout ce qui a pu être publié sur le livre. J’attends de faire ma rentrée et je glane sur Internet.

Oui, c’est avilissant pour Hollande de raconter que, lorsqu’il admet qu’il couche avec Gayet, lui Président, est à demi allongé sur le lit, à la Enora Malagré interviewant Pharrell Williams.

Oui, le mélange des genres est malhonnête parce que Valérie met perpétuellement en parallèle la trahison de son homme et la situation politique, l’image désastreuse qu’il renvoie aux Français et le marasme dans lequel il la plonge. Tout est lié, lui-même le lui dit.

Elle se donne de l’importance parce qu’il ne lui en donne plus, à la lire elle est « à ses côtés » depuis 20 ans pratiquement. Ils sont « ensemble », « soudés », « ne pouvant rester sans se toucher ».

Oui, elle pense qu’on a voulu l’empêcher de rejoindre Hollande à Tulle en surdosant ses tranquillisants.

Oui, François l’a laissée sans assistance alors qu’une autre fois déjà elle avalait beaucoup trop de somnifères.

Une mère avec des enfants ne fait pas ça pour un homme. Mais si. Et bien pire.

J’ai moi aussi eu des accès de folie meurtrière envers un homme qui m’avait trompée avec une bonne amie, j’ai payé des dommages et intérêts et écopé de plusieurs mois de prison avec sursis. Je n’ai pas pensé à mes gosses. Pas à ce moment là. J’ai écrit une chanson… plus tard.

Je passe sur le couplet de la jeune fille pauvre qui s’extrait de son milieu naturel à la seule force de sa soif d’apprendre et à qui on renvoie sans cesse son illégitimité. Une excuse pour sa vengeance. Non, assume Valérie !! Ton milieu depuis 30 ans c’est la politique, le pouvoir et ses traîtrises. La naïveté n’est plus de mise. Tu as voulu être avec cet homme politique voué à un destin que tu espérais autant que lui hors norme.

Comme elle le décrit tout au long de cet ouvrage tout avait changé, Valérie a changé et chargé aussi. Lourdement. Pour nettement nuire à celui qu’elle a aimé si fort, mais peut-être que là encore elle lui fait du bien. En le décrivant comme un personnage, aussi vil et petit soit-il, elle lui donne vie alors qu’il n’existait pas.

J’ai vu Hollande trois ans auparavant se renier pendant les primaires socialistes, en prétendant n’avoir jamais parlé à Tristane Banon sur l’affaire DSK. Dans son essai « Le bal des hypocrites », elle avait parlé d’un homme se dégonflant, astreint au régime de la course électorale…

L’éternelle souffrance féminine comme bannière de ralliement au Hollande bashing, la victimisation du sexe faible comme prétexte au règlement de comptes personnalisés, très peu pour moi. Pour une femme libre je trouve Trierweiler tragiquement attachée au paraître et à l’apparat.

Je ne sais pas si elle mérite ce qui lui est arrivé, mais certainement Hollande et elle se sont trouvés…un moment.

Et si elle voulait que son ex arrête de la harceler et l’inonder de textos en le mettant à poil devant tout le monde, j’espère qu’elle a réussi et qu’il la laisse tranquille.

Texte / Princess Erika

3 Questions que Princess Erika aurait aimé poser à Valérie Trierweiler

1) Pourrais-tu demander à Charlotte Valandrey de donner un coup de main au collectif VI(H)E Pluri-Elles qui s’occupe des femmes migrantes atteintes du sida ? Je la connais mais on n’est plus trop copines.

2) Est-ce que tu regrettes aujourd’hui d’avoir banalisé le racisme de Manuel Valls lors de ton interview dans ton émission Politiquement parlant, faisant fi de vos rapports de connivence? C’est tout bénef pour lui.

3) As-tu écrit ce livre pour qu’Hollande quitte le pouvoir ou au moins n’ait aucune chance de gagner s’il se représente et ainsi le récupérer en miettes à la sortie ? Risqué mais cohérent.

Bonus : le dernier clip de Princess Erika, Sur la route du reggae

Partager cet article

commentaires

Christophe Lucius 18/09/2014 15:36

Les avis divergent sur la sortie de ce livre et les raisons qui ont poussés l'auteure à le publier. Pour voir mon point de vue sur le sujet; vous n'avez qu'à passer par ici: http://christophelucius.fr/post/97058702816/plaidoyer-pour-valerie-trierweiler

MIEZAN KPOLE 09/09/2014 23:09

Tout le monde se sent l'âme de donneur de leçons de pudicité, de dignité, d'équilibre. On dit chez moi, " quand tu as problème, même le fou peut légitimement te dire que tu es fou. si on te prend comme voleur, même le voleur va te dire que tu es voleur."

Gri-Gri TV