Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Quotidien du Gri-Gri International, premier satirique africain francophone animé par la rédaction
  • Le Quotidien du Gri-Gri International, premier satirique africain francophone animé par la rédaction
  • : Né au Gabon en 2001, le Gri-Gri International, sur papier, sur le web ou en livres, a pour fonction d'empêcher de dormir les rois nègres, les ministres excessivement coopérants, les experts véreux, les vedettes en bois, les journalistes stipendiés, les marabouts escrocs...
  • Contact

 

  icone-Gri-Gri.jpg

Recherche

Compteur

medias
11 septembre 2014 4 11 /09 /septembre /2014 08:45
#Économie / Les pays ACP signant des APE seront les dindons de la farce une fois le TAFTA ratifié

La Commission européenne ment en affirmant que les APE renforceront la compétitivité des pays ACP ayant signé des APE régionaux.

Selon une source des institutions européennes, pas encore dans le domaine public, l'offre de réductions tarifaires de l'UE sur ses importations venant des États-Unis (EU) dans le TAFTA annihilerait largement les préférences commerciales des pays ACP sur le marché de l'UE, supposées découler de la signature des APE régionaux.

En effet l'offre tarifaire de l'UE aux EU supprimerait tous les droits de douane (DD) à l'exception de quelques produits agricoles "sensibles" – pour lesquels aucune offre n'a été faite mais qui donneraient probablement lieu à des quotas tarifaires avant sans doute d'être totalement supprimés à plus long terme – mais que les pays ACP exportent très peu vers l'UE et où ils sont au contraire fortement déficitaires vis-à-vis de l'UE : une bonne partie des viandes et préparations, produits laitiers et céréales. Le sucre aussi est un produit sensible pour l'UE malgré son excédent sur les pays ACP de 107 379 tonnes pour 1,063 milliard d'€ en 2013, mais l'AO et la CEMAC (Afrique centrale) ont eu un léger excédent sur l'UE, de respectivement 51 348 tonnes pour 28,5 millions d'€ et 25 613 tonnes pour 14,4 million d'€.

Ainsi l'UE éliminerait ses DD vis-à-vis des EU sur presque tous les produits agricoles exportés par les pays ACP non PMA (pays moins avancés), notamment d'Afrique de l'Ouest (AO : Côte d'Ivoire, Ghana et Nigéria) et d'Afrique de l'Est (East African Community : à l'exception du Kenya, le Burundi, le Rwanda, la Tanzanie et l'Ouganda sont des PMA) et cette élimination se ferait pratiquement en totalité dès la mise en œuvre du TAFTA (après 3 ans pour les légumes ci-dessous et les ananas) : pour l'AO ce sont les produits transformés du cacao et du café, les poissons et préparations, les ananas et jus d'ananas et, pour l'EAC (Kenya), ce sont aussi les poissons et préparations, les fleurs coupées, les légumes frais (pois, haricots, aubergines, piments), les avocats, le jus d'ananas, les préparations de thé et café, le tabac, les cuirs et peaux. Tous les produits non agricoles seraient libéralisés, dont les textiles et vêtements tout de suite, que le Kenya exporte vers l'UE en quantité non négligeable et un peu aussi le Nigéria.

Autrement dit les EU bénéficieraient des mêmes avantages que les pays ACP s'ils ratifiaient les APE alors que leurs exportations agricoles concurrentes sont subventionnées, de plus en plus par des aides massives aux assurances agricoles. Le scandale est que, si les pays ACP ne ratifient pas les APE régionaux, les pays non PMA devront payer les DD du SPG (système de préférences généralisées) sur toutes leurs exportations – soit 150 millions d'€ pour les 3 non PMA d'AO et 61,8 millions d'€ pour le Kenya sur la base de leurs exportations de 2013 – et ceci indéfiniment dans le temps alors que celles des EU seraient totalement détaxées! Dans les deux cas, qu'ils ratifient ou pas les APE régionaux, les pays ACP seraient les dindons de la farce, mais les PMA le seraient infiniment plus si les APE régionaux étaient ratifiés.


Texte / Jacques Berthelot (jacques.berthelot4@wanadoo.fr), 4 septembre 2014

Partager cet article

Published by Gri-Gri International - dans Economie Politique
commenter cet article

commentaires

Gri-Gri TV