Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Quotidien du Gri-Gri International, premier satirique africain francophone animé par la rédaction
  • Le Quotidien du Gri-Gri International, premier satirique africain francophone animé par la rédaction
  • : Né au Gabon en 2001, le Gri-Gri International, sur papier, sur le web ou en livres, a pour fonction d'empêcher de dormir les rois nègres, les ministres excessivement coopérants, les experts véreux, les vedettes en bois, les journalistes stipendiés, les marabouts escrocs...
  • Contact

 

  icone-Gri-Gri.jpg

Recherche

Compteur

medias
8 août 2014 5 08 /08 /août /2014 10:45
Mamadou Koulibaly in Le Nouveau Courrier
Mamadou Koulibaly in Le Nouveau Courrier

Mamadou Koulibaly, président de LIDER, répond à la question de savoir s’il faut qu’Alassane Dramane Ouattara attende le Fpi pour finaliser la commission électorale :
« Ma position est connue. Ouattara, en tant que président de la République n’a besoin de personne pour faire sa commission électorale. Il lui faut juste un décret ou mieux, une ordonnance ou simplement une loi que le parlement, dans sa composition actuelle, voterait à 100%. Cette loi désignerait Ouattara comme président pour le restant de sa vie. Cette solution aurait de gros avantages pour tous.

1) L’État économiserait des sous qui ne seraient pas consacrés aux élections. Cet argent pourrait servir à bitumer quelques kilomètres de routes à Cocody et à mettre des feux tricolores.

2) Nous éviterons ainsi une crise post-électorale, étant donné que Ouattara triche avant les scrutins, qu’il trichera pour gagner et que nous contesterons son coup de force lié au verrouillage de la commission et de la liste électorales, à l’impunité des Frci qui sèmeront l’insécurité comme elles l’ont fait lors des élections législatives, municipales et régionales.

3) Ouattara aura la preuve que le peuple l’aime d’un indéfectible amour, lui qui marche sur l’eau, réalise des miracles et qui veut être candidat unique.

4) Nous sauvons des vies humaines puisque les milices de Ouattara sont les seules en Côte d’Ivoire à pouvoir tuer et par la suite à bénéficier de promotion dans les grades militaires, capables qu’elles sont de passer de commandant à général en deux ans.

Je ne sais quel est le problème au niveau du Fpi mais quand l’opposition s’est réunie au siège du Rpp en présence des délégations de l’Afd, de la 3ème Voie, de l’Udcy, la position dégagée était claire. Nous ne participerons pas à cette commission qui n’est qu’une terne copie de celle issue de Marcoussis. La participation de l’opposition est conditionnée par la réécriture de la loi et la décision de la rendre conforme à la constitution, c’est à dire indépendante. Indépendante du président de la République, indépendante des partis politiques, indépendante des administrations gouvernementales, et exclusivement aux mains de la société civile. On ne peut être joueurs et arbitre en même temps.

A mon avis, comme personne ne peut rien négocier, ni rien imposer à Ouattara, je ne comprends donc pas son attitude. La loi illégale adoptée ne dit pas que le Fpi doit siéger à la commission électorale. Ouattara devrait relire sa loi et se rendre compte que rien ne l’oblige à attendre qui que ce soit. Il faut qu’il avance dans la voie dans laquelle il s’est engagé et qui consiste à s’offrir une présidence à vie par ordonnance. Après tout, il s’est bien offert un conseil économique et social anticonstitutionnel, un conseil constitutionnel du même genre, des marchés publics au gré à gré du même genre etc. Pourquoi s’arrêter en si bon chemin? En plus, Ouattara a le soutien de François Hollande. N’est-ce pas le must ça ? »

Texte - Le LIDER in LNC 1084 (5/8/14)

Partager cet article

Published by Gri-Gri International - dans Côte d'Ivoire - Élections 2010
commenter cet article

commentaires

Gri-Gri TV